Accueil > Rédaction web > Référencement naturel SEO : gare au contenu dupliqué

Référencement naturel SEO : gare au contenu dupliqué

Si vous êtes rédactrice ou rédacteur web, il peut être tentant de reprendre un texte trouvé sur la Toile et de le reproduire tel quel sur son blog ou son site internet. « Ce n’est pas cher et ça peut rapporter gros », pensez-vous avec paresse mais non sans bon sens. Et contrairement à l’époque où vous scrutiez la copie de votre voisin à l’école, le contenu dupliqué semble se faire à l’abri des regards indiscrets. Il n’y a pas de Professeur pour vous sermonner d’avoir tricher.

C’est pire : il y a Google. L'entreprise Iseacom basée à Montpellier vous explique les pièges liés au contenu dupliqué et les conseils à suivre pour votre rédaction web.

Le contenu dupliqué repéré par Google


En effet, le moteur de recherche est en mesure de détecter le contenu dupliqué (ou Duplicate Content pour les Anglophones). Dès lors qu’un même contenu est disponible à plusieurs adresses différentes, on considère qu’il est dupliqué. Selon l’experte en rédaction web Isabelle Canivet, il y a Duplicate Content quand plus de 30 % d'un texte est recopié sur plusieurs pages web.

Cette pratique est un fléau. Selon Gary Illyes, analyste des tendances web chez Google, 60 % du contenu web serait dupliqué. En 2013, Matt Cutts, ingénieur logiciel de la firme, estimait la proportion à un tiers.

Une pratique prohibée et pénalisée


Au-delà des chiffres, le Duplicate Content est une nuisance à plus d’un titre. Pour l’auteur original, il s’agit d’une perte non négligeable de notoriété car une partie des internautes est redirigée vers le ou les pages où son travail a été repris. En plus de se faire voler son labeur, il se voit spolier les fruits de ce dernier. Pour le lecteur, le résultat de ses recherches est faussé par la présence de ce contenu dupliqué.

Heureusement, Google pénalise cette pratique. La sanction se traduit par une dégradation du positionnement de la page sur laquelle se trouve ledit contenu dans les résultats de Google.

Écrivez vos propres contenus


Pour éviter ce problème, rien ne vaut un contenu original écrit par vos soins. Au contraire, si vous souhaitez reproduire un article qui vous a plu, demandez l’autorisation à son auteur. Au minimum, citez-le dans une ancre appropriée avec un lien renvoyant vers le texte. Pour savoir si vous êtes victime du Duplicate Content, vous pouvez utiliser un outil comme Positeo. Si c’est la cas, il est recommandé de contacter son rédacteur ou l’administrateur du site qui l’héberge pour lui demander le retrait du contenu.

Afin d’en savoir plus sur le contenu dupliqué ou de bénéficier des services de professionnels de la rédaction web, n’hésitez pas à contacter Iseacom, entreprise adaptée de communication basée à Montpellier.
Contactez-nous

Vous souhaitez un renseignement ou un devis ?

  • Par téléphone : 04 67 71 04 01
  • Par email :
/
  • ISEACOM
    • 849 rue Favre de Saint-Castor
      LE GREEN VALLEY
      34080 Montpellier
  • 04 67 71 04 01