Accueil > Rédaction web > Rédaction web en 2018 : les bases indispensables

Rédaction web en 2018 : les bases indispensables

Chaque année, le métier de rédacteur web attire de plus en plus de jeunes qui se lancent dans la vie active, attirés par une profession résolument dans l'air du temps. L'activité est cependant loin d'être anodine et bien téméraire serait le prestataire qui se jetterait dans le bain de la rédaction web sans en connaître les "bonnes pratiques".

C'est pourquoi Iseacom, entreprise adaptée basée à Montpellier, vous explique les acquis indispensables pour être un bon rédacteur web en 2018.

 

La curiosité intellectuelle

 

Cela peut paraître évident, mais un rédacteur web aujourd'hui doit s'intéresser à tout et ne pas se limiter qu'à un seul sujet. Si le but premier étant, bien évidemment, de pouvoir s'adapter facilement à la clientèle, il s'agit également d'une nécessité pour le rédacteur. En effet, la diversité est de loin le meilleur allié contre l'ennui et prévient ainsi le manque d'arguments qui viendra petit à petit altérer la qualité des textes écrits.

 

Être sûr de ses sources

 

N'importe qui peut se rendre sur le web et y publier ses écrits. C'est à la fois la plus grande qualité comme le principal défaut d'internet. Ainsi, articles approximatifs et "fake news" pullulent sur la toile. Ces derniers sont d'ailleurs de plus en plus montrés du doigt aujourd'hui, surtout avec l'essor des réseaux sociaux. C'est pourquoi baser son écriture sur des sources fiables, telles que des livres, des articles de presse ou l'avis d'experts reconnus permet de se démarquer et d'augmenter considérablement la qualité du contenu produit.

 

Privilégier la qualité à la quantité

 

En rédaction web, il convient de connaître les comportements de l'internaute et d'avant tout intéresser le lecteur. C'est pourquoi il est toujours préférable d'être concis et d'aller directement à l'essentiel lorsque l'on écrit. Savoir structurer son texte, faire preuve d'un discours concret et utiliser un langage adapté à la cible feront ainsi office d'atouts majeurs. Les rédacteurs web se doivent de toujours rendre un travail quasi parfait, la plupart n'ayant pas les moyens de s'offrir un correcteur pouvant passer derrière eux.

 

La pyramide inversée : qu'est-ce que c'est ?

 

Ce terme, vu comme l'une des règles les plus importantes en 2018, est directement inspiré du journalisme. Nous avons tous appris à l'école à écrire d'abord une introduction, suivie d'un développement de l'information dans son contexte avant de conclure par un bref rappel de l'information principale. En rédaction web, il est important d'adopter l'attitude opposée. On offre d'abord l'information principale avant de la développer plus longuement, puis un bref rappel de l'information vient conclure l'article. Cette technique prend en compte le taux de lecture des internautes qui ont tendance à ne lire en moyenne que les premiers paragraphes et de nombreuses études prouvent son efficacité.

 

Tenir compte du SEO

 

Référencement naturel et rédaction web étant indissociables, il est donc impératif d'en connaître un minimum les règles, car le SEO est ce qui permet de créer du trafic sur un site internet. Auparavant, il était courant de multiplier un mot clé dans un texte pour augmenter les chances d'être référencé sur un moteur de recherche. Cependant, les algorithmes Google ne cessent de se perfectionner et à présent, c'est la pertinence des informations ainsi que la sémantique qui sont récompensées. Par conséquent, un champ lexical étendu autour du mot clé d'un article permettra à Google de mieux comprendre le contenu que l'on cherche à positionner.

 

Pour en apprendre plus sur le métier de rédacteur web ou obtenir les conseils de professionnels, contactez Iseacom, entreprise adaptée de communication basée à Montpellier.

Contactez-nous

Vous souhaitez un renseignement ou un devis ?

  • Par téléphone : 04 67 71 04 01
  • Par email :
/
  • ISEACOM
    • 849 rue Favre de Saint-Castor
      LE GREEN VALLEY
      34080 Montpellier
  • 04 67 71 04 01